Au cœur du village de Laguiole en Aveyron, une nouvelle manufacture de couteaux s'est installée il y a quelques années dans les anciens locaux de Michel Bras : La Coutellerie D’ALBRAC (*).
Ca n’a pas échappé longtemps à notre aveyronnais de Chef, Julien, qui a découvert au printemps dernier ce petit trésor de son « pays »…

Cette entreprise de passionnés met tout en œuvre pour fabriquer, intégralement à la main, des couteaux d’exception en alliant le savoir-faire ancestral (qui a fait du couteau de Laguiole le mythe qu’on connait), aux techniques de coutellerie à la pointe de la modernité et de l’innovation.

Denis et Carole sont allés rencontrer les couteliers et ont choisi avec notre Chef Julien de prendre pour Les Climats le couteau des vignerons de Marcillac (on ne se refait pas…), le LIADOU.
Le liadou était d’utilisation courante à la fin du 19è et au début du 20ème,avant de disparaître complètement entre les 2 guerres.
Les vignerons l’avaient dans leur poche pour casser la croûte mais aussi et surtout pour travailler à la vigne: le Liadou était utilisé pour fendre les branches d’osier utilisées pour lier les ceps de vigne et former une couronne. Sa lame typique, épaisse et pointant vers le bas, son ressort à cran plat, ferme et nerveux en faisait un outil fiable et durable, aussi pratique pour les travaux viticoles que pour la table. Progressivement, le travail de lier la vigne fut abandonné au profit d’une autre technique, condamnant ainsi le Liadou à l’oubli. En retombant, presque par hasard sur un modèle ancien, La coutellerie D’ALBRAC a décidé de faire renaître le Liadou pour préserver cet authentique objet du patrimoine aveyronnais, chargé d’une profonde histoire locale.

Celui des CLIMATS est équipé d’une lame en acier carbone comme à l’origine, et d’un plein manche de 12 cm en buis. Il est entièrement fabriqué à la main dans les ateliers D’ALBRAC , à partir de pièces exclusivement fabriquées en Aveyron. (Il faut une bonne heure et demi pour fabriquer chaque exemplaire).

Nous, au delà de son histoire très inspirante, nous adorons sa prise en main…

Et voilà, chez nous, même les couteaux ont une histoire ;-)

(*) Au moyen-âge, Aubrac se dit « Albrac » et les premiers outils tranchants et taillants sont fabriqués dans la Seigneurie de Laguiole pour les paysans locaux. Ils donneront naissance à l’emblématique " capuchadou ", ancêtre du couteau de Laguiole.

1 Comment