Dure journée! On commence par les Nuits-Saint-Georges. On salue tous le monde et on goûte. Parmi les nouveautés, on déguste chez Decelle-Villa et Marchand-Tawse.

Puis on passe pas mal de temps chez Philippe et Vincent Lécheneaut. On avait dégusté les 14 sur fût au domaine avec Vincent en novembre, on déguste les même en bouteilles avec les deux frères. Les vins sont justes magnifiques! Un bonheur!

Ensuite Vosne

Pour débuter, on découvre les vins d’Amélie Berthaut, qui reprend la vinification du domaine familial Berthaut-Gerbert avec l’appui de son père Denis. Les vins sont délicats, les extractions aussi. Ses Vosne sont superbes, le Village et les Petits Monts tout particulièrement. On reparlera d’elle pour ses Fixin plus tard dans la semaine. On pourra déguster ses vins au restaurant très bientôt. Attention! Jeune fille pleine de talents!

On passe déguster les vins de Jean-Yves Bizot, juste pour le plaisir de boire un des plus grands vins de Bourgogne. La joie pure que procure les vins de Jean-Yves est une des vraies raisons de vivre. On goûte aussi les vins parfaits de Claire Naudin, du Domaine Naudin-Ferrand. Les Echezeaux proposés à la dégustation sont très beaux, mais les Côtes de Nuits Cuvée Myosotis sont eux aussi exceptionnels.

On passe saluer Michel Mallard et déguster son délicieux Clos d’Eugènie. Le vins de ses parents, le domaine Michel Mallard à Ladoix, sont également remarquables, notamment les grands Ladoix.

On déguste chez Françoise et Nathalie Lamarche, Vosne Village et Suchots, tous les deux très beaux, avec de plus en plus de délicatesse.

Ensuite Louis-Michel Liger-Belair, du domaine Comte Liger-Belair. Les 2014 sont sublimes, comme d’habitude. Mention spéciale pour la Colombière, encore un village magnifié par Louis-Michel.

On s’arrête également chez Thibault Liger-Belair dont les Réas sont superbes. On dégustera les 15 sur fût et les 14 au domaine le surlendemain, je reviendrai en longueur sur son cas!

Rencontre avec Manuel Olivier. Très jolis Hautes Côtes de Beaune 12 (dégustées sous le manteau à Vosne!) et Vosne Maizières 13. On le rencontre de nouveau dans 15 jours pour affiner notre dégustation mais de très belles promesses.

Voila Aurore Devillard, qui présente ses Vosne du Domaine des Perdrix. Une découverte, on ne les connaissait juste pas! Autant les Nuits du Domaine nous sont très familiers, ainsi que ses Mercurey du Château de Chamirey et les Givry du Domaine de la Ferté. Mais les confidentiels Vosne… C’est énorme! Les Vosne Village et les Echezeaux sont grandissimes! A goûter chez nous très vite.

 

Comment